Maroc actualités

économie

|

Publié le mardi 30 mars 2021 à 09:29

Moulay Hafid Elalamy : "nous avons réalisé pendant cette année dans le domaine digital à peu près cinq années de développement"

image_articlePar : la Rédaction

Le Ministre de l'Industrie , du commerce de l'économie verte et du numérique, lors du "Virtual week" organisé par "Entreprise Ireland", a révélé la résilience de l'industrie marocaine lors de la pandémie du Covid-19, sa réactivité et sa capacité d'innovation

M.Elalamy a ainsi affirmé que "Nous avons tous été pris de court par la pandémie du Covid-19, au cours de laquelle l’économie marocaine a démontré sa capacité de réponse industrielle en termes d’innovation et de réactivité", révélant que "Durant cette période, le Maroc a produit des masques, des respirateurs, des kits de prélèvement PCR et un test PCR 100% marocain" , et réussissant même à approvisionner les pays européens avec du matériel de protection telles que des visières et des masques.


La pandémie a accéléré "une évolution mentale", a poursuive le Ministre, tant et si bien que "nous avons réalisé pendant cette année dans le domaine digital à peu près cinq années de développement", ce qui laisse envisager l’avenir différemment.

"D’abord, nous réalisons que nous sommes capables de produire ce dont nous avons besoin, et de relocaliser chez nous un certain nombre d’activités stratégiques dans le domaine médical et paramédical", a-t-il poursuivi, précisant que si l’économie marocaine, de par son intégration à l’économie mondiale, a certes subi la pandémie, elle a néanmoins amorti le choc, à l’exception des secteurs de l’aéronautique et du tourisme.


Pour continuer sur cette lancée, le Maroc vise à décarboner totalement l'énergie utilisée dans l'industrie, et devenir un partenaire de choix pour les investisseurs étrangers.  "nos partenaires sont en train d’accélérer les investissements au Maroc qui, bien avant la pandémie, a été une plateforme de production et d’exportation", à la faveur de sa stabilité avérée, sa position géostratégique dans le nœud des échanges mondiaux, sa proximité de l’Europe, et de la compétitivité de ses couts de production.

Concernant le secteur automobile, le Ministre a affirmé que la compétitivité du Maroc dans ce secteur a dépassé celle de la Chine, et se met à même niveau que l'Inde, qui est la meilleure au monde.

Autres articles publiés