Maroc actualités

politique

|

Publié le mardi 20 avril 2021 à 16:37

Maroc : Un mois de ramadan marqué par le boycott des dattes algériennes par la population

image_articlePar : la Rédaction

Les relations entre les deux pays n'étaient déjà pas apaisées avant cet épisode, désormais les tensions apparaissent également sur les réseaux sociaux. En effet récemment plusieurs appels au boycott des dattes, qui sont un ingrédient indispensable des repas du ftour, ont trouvé un écho considérable auprès des populations locales, surtout après les épisodes de Figuig.

Les internautes marocains n'ont pas trouvé meilleur moment que le mois de ramadan, afin de lancer une campagne de boycott sur les dattes en provenance d'Algérie. Depuis fin mars 2021, plusieurs tweet ont circulé sur la toile, encourageant les personnes à éviter d'acheter des dattes algériennes, et de se rabattre plutôt sur la production locale afin de soutenir les agriculteurs marocains.

Plusieurs centaines de publications sur les différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram et Youtube) apparaissent avec le hashtag #مقاطعة_التمور_الجزائرية accompagnées de photos de champs de palmiers de dattiers marocains ou de boites algériennes barrées d'une croix rouge. Ces posts figurent désormais dans le haut des tendances sur ces plateformes.

L'objectif principal de cette campagne est de pousser les marocains à consommer local afin de laver l'affront de l'oasis de Figuig. L'armée algérienne avait expulsé début mars une trentaine de famille d'agriculteurs pour rappel.

"Le boycott des dattes algérienne est un devoir national pour tous les Marocains, les vrais...il faut qu'on encourage notre production locale." écrivait un internaute

Autres articles publiés